La (dé)formation du psychanalyste.

La (dé)formation du psychanalyste.

  • €23,00
Taxes incluses.


Dominique Touchon Fingermann

La (dé)formation du psychanalyste.

Les conditions de l'acte psychanalytique.

« Charlatan est celui qui entreprend un traitement sans posséder les connaissances et capacités requises [...] je mets l’accent sur l’exigence selon laquelle personne ne doit pas pratiquer l’analyse sans en avoir acquis le droit par une formation déterminée. »
Ce souci énoncé fermement par S. Freud en 1926 est toujours à l’ordre du jour, la place et la valeur de la psychanalyse dans l’actualité en dépend. Cinquante ans plus tard J. Lacan proposait l’École comme le lieu privilégié de l’intranquillité nécessaire à l’analyste pour sa propre réévaluation permanente du trépied freudien : analyse didactique – contrôle – étude de la théorie. Le cartel et la passe sont les principes actifs de la virulence du concept de l’École de psychanalyse. Ils constituent encore aujourd’hui les vecteurs du tourbillon favorable aux « conditions de l’acte analytique », car ils re-suscitent la dé-formation que l’analyse de l’analyste a pu produire.
Ce livre reprend les propositions freudiennes et lacaniennes et leurs mises à l’épreuve dans l’expérience actuelle d’une école de psychanalyse, pour que celle-ci « redevienne ce qu’elle n’a jamais cessé d’être, un acte à venir encore ».

Traduction du portugais

Préface de Marc Strauss


ISBN 978-2-491126-00-1  

 

__________________

Faire le choix d’écrire dans ce qui se passe des formes, une brève sur l'ouvrage de Dominique Touchon Fingermann par Cédric Bécavin



De cette lecture de l’ouvrage de Dominique Touchon Fingermann, « La (dé)formation du psychanalyste. Les conditions de l’acte », je fais le choix d’écrire, là, attrapé par du texte. « Quand on écrit, on peut toucher au réel, mais non pas au vrai (1) » (...) lire la suite