Les activités des auteurs

 

Vers les activités passées

JUILLET 2024

 

Nicole Bousseyroux, Michel Bousseyroux

seront à Naples les 6 et 7 juillet 2024 pour un séminaire

* * * * *

 

Dominique Touchon-Fingermann

est invitée à Milan le 6 juillet 2024 à l'Espace-Ecole et au Séminaire Ecole :

 

* * * * *

SEPTEMBRE 2024

Colette Soler

Sera présente à Mestre-Venise et parlera "Sur le traumatisme” le samedi 7 septembre 2024.

La Journée est en collaboration entre ICLeS Venezia et ICLeS Napoli et en relation avec les Forums respectifs, FLaI (Forum Lacanien en Italie) et EPFCL Italia-FPL.

 

* * * * *

 

Marie-José Latour

Les élus-délégués du Pôle 14 invitent Marie-José Latour Samedi 14 septembre 2024, de 11h à 13H, pour une discussion autour de son livre Dessins et maux d'enfants (Coll. Cliniques, 2023).

Aurélie Caulier, Sylvie Chazel, Tatiana Pellion et Agnès Wilhelm, élues-déléguées du Pôle 14, échangeront avec l'auteure.
La discussion se poursuivra autour d'un brunch, occasion d'une rencontre pour la rentrée.
Local DE L'EPFCL-FRANCE
118, RUE D'ASSAS - 75006 PARIS
et par visioconférence (le lien sera transmis sur demande par mail pour les personnes hors Île-de-France)
Renseignements : epfcl.pole14@gmail.com

 

  

* * * * *

Philippe Madet

Causerie avec Philippe Madet, autour de son ouvrage Une expérience du contraire. L'analyse le samedi 14 septembre à 14h30 au Jeu de Paume à Rennes (35).

 

  

* * * * *

Sidi Askofaré

Présentation de son ouvrage L'Amour, le Sexe, la Psychanalyse à Bordeaux, le samedi 14 septembre, à la Machine à lire (8 place du Parlement). Rencontre proposée par Isabelle Geneste et Karine Benaben Portarrieu. 

 

* * * * *

 

Philippe Madet, Bernard NominéColette Soler

interviennent avec d'autres lors de la journée du 28 septembre consacrée aux cartels (60ème anniversaire de la création des cartels ; 5 lieux différents !, en présence et par zoom). Tout le programme de la journée est ici

  

* * * * *

OCTOBRE 2024

 

Nicole Bousseyroux

 participera à la journée d'ouverture de l'unité clinique de Montpellier du Collège Clinique Psychanalytique du Sud-Est, le 5 octobre 2024, avec une intervention sur le thème de l'année "Traumatismes" et en lien avec les journées nationales de l'EPFCL-France, en novembre à Toulouse, "Bruit et fureur de la pulsion de mort".

 

* * * * *

Colette Soler

est l'invitée du Forum de Londres pour la présentation de son livre Towards identity le 5 octobre 2024, 17-19h GMT. Birkbeck, University of London

Renseignements et inscriptions ici

 

* * * * *

Sidi Askofaré

présentera son ouvrage L'Amour, le Sexe, la Psychanalyse au salon de lecture d'Espace analytique le 5 octobre

Renseignements ici

 

* * * * *

David Allen

Présentation des Carnets asilaires dans le cadre du Séminaire Aliénation/Emancipation, université Paris Nanterre, le jeudi 17 octobre, 17h-19h. Renseignements ici, sur la page web du séminaire.

 

 

* * * * *

NOVEMBRE 2024

Bernard Nominé

est l'invité de la XIXe journée du Forum du Champ lacanien de Salvador, consacrée à Temps et psychanalyse.

Informations ici : epfclforumsalvador@gmail.com

 

* * * * *

Plusieurs auteurs des ENCL enseignent dans les collèges cliniques du Champ lacanien.

Voici la présentation de certains cours pour 2023-2024

 

Colette Soler

VOUS AVEZ DIT RÉALITÉ ?

Délire, tout le monde en parle. Fantasme, Lacan a produit la logique de sa structure, mais réalité ? C’est le terme problématique de ce titre. D’ailleurs l’idée que la vie puisse n’être qu’un rêve traverse depuis Platon philosophie et théâtre. Le terme engage toute la question de la dite bonne adaptation que Freud cautionne en disant « perte de la réalité » et « principe de réalité ». Lacan, lui, objecte : ce n’être rien d’autre que celui du plaisir. Polémique donc et toujours actuelle, où sont en jeu les finalités éthiques propres à la méthode inventée par Freud et avec elle la grande question de ce que peut, de ce que doit viser une psychanalyse à travers la variété des configurations cliniques.

Le mercredi de 14h à 16h

13 décembre, 10 et 31 janvier, 7 et 28 février, 20 mars, 3 avril


À l’ASIEM, 6, rue Albert de Lapparent, 75007 Paris

 

Colette Soler anime également un séminaire de LECTURE


Texte choisi : « Compte-rendu du séminaire sur « L’acte psychanalytique », Autres écrits, pp.375 et suivantes.

Le mercredi de 14h à 16h

18 octobre, 8 et 22 novembre, 6 décembre, 15 et 29 mai, 12 juin Au local, 118, rue d’Assas, 75006 Paris

Claire Parada et Marc Strauss

LIRE LACAN : « D’UNE QUESTION PRÉLIMINAIRE À TOUT TRAITEMENT POSSIBLE DE LA PSYCHOSE » (décembre 1957 - janvier 1958), Écrits, pp. 531-583.

Ce texte fondamental de Lacan reprend le Séminaire de 1955-56, intitulé Les psychoses. Il s’inscrit dans son fameux retour à Freud où, le relisant à la lettre, il en extrait les éléments cruciaux. À travers sa relecture du grand cas des Cinq psychanalyses, le Président Schreber, et de sa distinction du symbolique, de l’imaginaire et du réel, il indique une voie inédite pour s’orienter dans la clinique, et en particulier dans la psychose. Il refonde par là le concept de l’inconscient, indissociablement lié à la structure du langage et du signifiant.

Nous ferons une lecture pas à pas de ce texte, avec les contributions éventuelles des participants.

Le mercredi à 21h

15 et 29 novembre, 20 décembre, 17 et 24 janvier, 13 et 27 mars, 24 avril, 22 mai, 5 juin

Au local de l’EPFCL, 118, rue d’Assas, 75006 Paris

 

*

 

Agnès Metton et Frédéric Pellion

POSITIONS DU CLINICIEN - PSYCHANALYSE ET PSYCHIATRIE

À leurs débuts, Sigmund Freud était neurologue, et neurobiologiste, et Jacques Lacan psychiatre. L’un comme l’autre ont adossé leur invention, ou réinvention, de la psychanalyse à une reprise critique des catégories de la nosographie psychiatrique de leur époque. Catégories édifiées au nom d’une science dont les promesses semblaient sans limites, et elles-mêmes solidaires d’une méthode d’investigation clinique, celle-ci légitimant celles-là. Aujourd’hui, catégories et méthode rétrécissent la portée de « ce qui se dit » au profit d’une observation qui se veut objective, et qui, surtout, désé- quilibre les hypothèses causales en direction d’une organogénèse. Devons-nous, dès lors, renoncer à toute interrelation entre psychanalyse et psychiatrie ? En d’autres termes, où se réfugie de ce que nous appelons, après Lacan, « sujet », dans la psychiatrie d’aujourd’hui ? Ce séminaire s’appuiera sur la lecture de textes fondamentaux de Freud et de Lacan, choisis en accord avec le thème déterminé chaque année pour l’ensemble des Formations cliniques du Champ lacanien. Nous nous concentrerons ainsi particulièrement, pour 2023-2024, sur quelques-uns où il est question des relations complexes qu’entretiennent délire, fantasme et réalité.

Un lundi par mois de 21h00 à 22h30

13 novembre, 18 décembre, 15 janvier, 5 février, 11 mars, 29 avril, 27 mai, 17 juin

Au local de l’EPFCL, 118 rue d’Assas 75006 Paris

 

*

Patrick Barillot

LA LOGIQUE DU FANTASME

Nous allons consacrer cette année à la lecture du résumé du séminaire sur la logique du fantasme. Ce texte, paru dans l’annuaire 1967-1968 de l’École pratique des hautes études a été rédigé dans la foulée du séminaire. Y sont fixées les avancées essentielles que Lacan réalise tout au long de ce séminaire souvent sinueux dans ses développements. Comme toujours, le style est condensé, serré et nous devrons le déplier pour en saisir toute la portée, l’originalité. Pour ce faire, une lecture concomitante du séminaire sera nécessaire à comprendre l’intérêt de convoquer d’autres champs comme la mathématique et le cogito cartésien pour définir le sujet de l’inconscient ou bien celui du concept de plus-value marxiste pour définir une valeur de jouissance.

Le mardi de 21h00 à 22h30

10 octobre, 14 novembre, 12 décembre, 23 janvier, 27 février, 26 mars, 23 avril, 28 mai

Au local de l’EPFCL, 118 rue d’Assas, 75006 Paris

 

 

Sidi Askofaré, Michel Bousseyroux, Nicole Bousseyroux,  Bruno GenesteMarie-José Latour, Philippe Madet, Dominique Marin, Bernard Nominé

enseignent au sein du Collège de Clinique Psychanalytique du Sud-Ouest dans les unités cliniques de Montauban, Toulouse, Dax, Pau, Bordeaux, Narbonne...

 

*

 

Dominique Touchon Fingermann

enseigne au sein du Collège de Clinique Psychanalytique du Sud-Est, et anime avec Lina Puig le séminaire théorique intitulé cette année :

DELIRE, FANTASME, REALITE ? QUELS LIENS, QUELLES DIFFERENCES ?

Nous déclinerons les rapports entre « Délire, fantasme, réalité » à partir de textes de Freud, Lacan et de la littérature.

« La perte de la réalité dans la névrose et la psychose » est un article de Freud écrit en 1924 qui semblerait orienter la psychanalyse vers une distinction du délire et du fantasme comme s’opposant à une « réalité » objective.

Freud avait d’ailleurs, en 1911 précisément formulé "Les deux principes du cours des évènements psychiques", distinguant la domination du principe de plaisir -qui régente la vie psychique dans les toutes premières années de la vie chez tous les «petits d’hommes» - de l’instauration du principe de réalité lié à l’apparition de la capacité de jugement. Cette thèse apparaît cependant comme discordante avec ce que lui-même nommait « la réalité psychique » constituée de représentations, ainsi que de la « réalisation » de l’objet, indiquée dès « l’Esquisse pour une Psychologie scientifique » comme produit d’une hallucination.

Les mises au point de J. Lacan quant à la « relation d’objet » ont démontré depuis les années 50 com- ment l’objet qui serait la première « réalité » objective est construit depuis un manque, comme une image, ce qui trouble d’entrée de jeu la distinction entre réalité et illusion.
La réalité humaine « s’assoit sur le fantasme » qui en constitue pour chacun le cadre, la façonne, la commande, la soutient « aux cinq sens prés » , souligne Lacan précisant par-là, le rapport de la réalité avec son appréhension par les objets pulsionnels.

« La valeur de la psychanalyse c’est d’opérer sur le fantasme » annonce-t-il en 1967, affirmant même que « Le degré de sa réussite a démontré que là se juge la forme qui assujettit comme névrose, perversion ou psychose. »

Nous aborderons au cours de 8 séances l’opération sur « la réalité humaine » telle qu’elle se présente dans le fantasme ou le délire indiquant ainsi le réel qu’ils occultent, à leur manière propre. L’écriture du nœud borroméen nous orientera dans cette approche.

Le samedi de 14h à 16h

21 octobre, 18 novembre, 09 décembre 2023, 20 janvier,03 février, 09 mars, 25 mai, 22 juin 2024.

Service du Dr JJ XAMBO - Clinique Saint Clément - 115 Avenue St Sauveur, St Clément de Rivière