Beckett avec Lacan

Beckett avec Lacan

  • €20,00
Taxes incluses.


Dominique Marin

Beckett avec Lacan

 

L’inconscient est fait de pensées que le sujet ne sait pas qu’il a, selon la découverte freudienne. En lisant Beckett avec Lacan, nous dirons que l’inconscient est discours intérieur que le sujet n’entend pas davantage.
N’est-ce pas d’ailleurs ce que suggère Lacan lorsqu’il redéfinit l’inconscient durant son vingtième séminaire, Encore : « L’inconscient, ce n’est pas que l’être pense, comme l’indique pourtant ce qu’on en dit dans la science traditionnelle – l’inconscient, c’est que l’être, en parlant, jouisse, et, j’ajoute, ne veuille rien en savoir de plus. J’ajoute que cela veut dire – ne rien savoir du tout ».
Lors de la troisième année de son séminaire, Les psychoses, Lacan posait que le sujet normal passe le plus clair de son temps à ne pas prendre au sérieux son discours intérieur. L’analyse permet de prendre la mesure de ce qu’il produit comme effets de jouissance et d’assumer une parole au présent qui fasse coupure. Qui mieux que Samuel Beckett pour nous éclairer, lui qui a expérimenté toutes sortes de dispositifs pour mettre en scène ce discours intérieur auquel nul n'échappe ?

 

Préface de Llewellyn Brown, « la vraie prière enfin ».

 

ISBN : 978-2491126-19-3

 

_____________________

Brève à propos du livre : Beckett avec Lacan
de Dominique Marin, par Anne Meunier

 

L’insaisissable présent ne peut s’attraper par la parole, parole du discours intérieur dont témoigne l’écriture de Beckett. Lacan, à la même époque, n’a cessé, par l’impossible à dire le présent, de rendre raison de l’inconscient, de faire valoir les effets de la parole, cancer dont l’être est affecté. Lire la suite...